Test utilisateur
Test utilisateur
Optimized digital customer experience
Optimized digital customer experience

Test utilisateur

Pour connaître et comprendre les attentes, les besoins et les usages de vos utilisateurs, la solution UXPack propose le test utilisateur, une méthodologie de référence pour l'évaluation de vos interfaces digitales. 

 

La qualité des résultats de ce dispositif d'évaluation de l'expérience digitale vous permet de prendre des décisions stratégiques et opérationnelles plus réactives et plus ciblées.

La méthodologie du test utilisateur consiste pour l'essentiel à observer et analyser le comportement d’utilisateurs cœur de cible en situation réelle d'interaction avec votre interface digitale.

 

Pour qu'elle soit vraiment efficace, CXPower associe systématiquement cette méthodologie du test utilisateur à une règle immuable : “ On ne peut à la fois être juge et partie “.
Les experts CXPower chargés de la préparation du test utilisateur, de son animation et de l'analyse de ses résultats ne sont donc à aucun moment impliqués dans la conception de l'interface.


On peut utiliser ce dispositif d’évaluation avec un service en ligne, un prototype ou bien, et c’est particulièrement conseillé, dès les premières maquettes.

 

Les tests utilisateurs peuvent être également réalisés in situà distance pour une approche plus quantitative, sous la forme d'un benchmarking...

Pour une première évaluation experte UXPack d'un service en ligne, CXPower vous offre un abonnement de trois mois à LaJauge, son logiciel de gestion en continu de la qualité de l'expérience utilisateur digitale. 

CX News !

Sélection d'articles 
sur l'expérience client

B2B : l'expérience client passe par la connaissance client
 

Si le B2C a fait de grands progrès en matière d’expérience client, les entreprises B2B semblent à la traîne. Pourquoi l’expérience client est aussi l’affaire du B2B ?

relationclientmag.fr 10 octobre 2017

Digitalisation de l’expérience client : le nouvel enjeu des fournisseurs d’énergie

 

Les grands énergéticiens français ont entamé leur transformation digitale, mais ils ne sont qu’au milieu du gué et n’ont pas intérêt à y rester, sous peine de se voir concurrencer par de nouveaux entrants plus proches des attentes de consommateurs toujours plus exigeants sur ce sujet.

latribune.fr 30septembre2017